dimanche 4 octobre 2015

MEO et BELLINO titrés devant leur public ! / Meo, Bellino, McCanney & Sanz secure world titles on day one in France


Le Grand Prix AMV de France a déjà livré son verdict dans quatre catégories à l’issue d’une première journée de course particulièrement âpre et disputée. En effet Antoine MEO (F - KTM),Mathias BELLINO (F - Husqvarna)Jamie MCCANNEY (GB - Husqvarna) et Laia SANZ (E - KTM) ont d’ores et déjà coiffé les couronnes de champions du monde dans leurs catégories respectives au bout des 7 heures 30 de course proposées par le jeune Requista Moto Sport qui s‘est fort bien acquitté de sa tâche pour le plus grand plaisir des 15 000 spectateurs présents.

Et de 5 pour Antoine MEO. Le Provençal a en effet parfaitement rempli sa mission et quitte ainsi la scène de l’Enduro Mondial sur un 5eme titre de champion du Monde avant de s’orienter vers une carrière prometteuse en Rallyes. L’issue de cette catégorie E2 ne faisait d ‘ailleurs guère de doute depuis la blessure de Pierre-Alexandre RENET (F - Husqvarna) en Belgique. Parti prudemment ce matin, Antoine MEO se devait de marquer 3 petits points pour confirmer sa suprématie annuelle sur l’E2. Le pilote AMV ajouta cependant beaucoup de panache à ce cinquième titre en venant  coiffer sur le fil en fin de course Jeremy TARROUX (F - Sherco) très brillant aujourd’hui devant son public et un remarquable Oriol MENA (E - Beta) qui fut aux avants postes tout au long de la journée. Pourtant Antoine MEO échoue à un peu plus de 11 secondes d’Alex SALVINI (I - Honda)qui signe en terre Aveyronnaise son deuxième succès de la saison. Antoine MEO peut donc partir tranquille…

 
Despite Alex SALVINI victory, Antoine MEO is crowned E2 World Champion

NAMBOTIN n’y arrive pas…

Pourtant ce Grand Prix AMV de France restera indécis jusqu’au bout principalement en catégorie E1 où Christophe NAMBOTIN (F - KTM) tente un incroyable pari face au leader actuel de la catégorie, le Finlandais Eero REMES (SF - TM). Distancé de 7 points à la veille de cette finale le champion du Monde en titre jouait son va tout dès les premiers chronos et prenait rapidement les commandes de la catégorie des petites cylindrées devant un épatant Julien GAUTHIER (F - Yamaha)… et un Eero REMES très concentré. Opiniâtre comme à l’accoutumée l’officiel TM montait cependant en puissance au fil des tours… contrairement à Julien GAUTHIER. « C’est vraiment une belle épreuve et un très beau tracé que j’aime beaucoup. J’ai fait une petite faute dans l’extrême du 3eme tour mais je me sens en pleine possession de mes moyens et cette victoire qui me donne maintenant 10 points d’avance avant la journée finale renforce ma confiance à la veille du verdict ! »  Car en effet Eero REMES s’est imposé en E1 au grand dam de Christophe NAMBOTIN « J’ai bien lancé ma course et ce fut une belle bagarre avec Eero. Il a fait une erreur dans l’Xtrême test et j’en ai fait une dans la ligne du dernier tour ce qui lui a permit de prendre quelques secondes d’avance que je n’ai jamais pu combler car il a vraiment roulé très fort aujourd’hui ! » avouait un peu  dépité le triple champion du Monde qui tentera demain un ultime baroud d’honneur pour empêcher REMES de décrocher sa première couronne mondiale. Anthony BOISSIERE (F - Sherco) complète le podium à l’issue d’une journée pleine de promesses devant son coéquipier Lorenzo SANTOLINO (E - Sherco)
                         

Alegria totale également du côté du team Husqvarna Factory avec le titre Enduro 3 de Mathias BELLINO. Nanti d’une solide avance de 24 points avant cette finale, le champion du monde Juniors 2013 se devait de repousser les derniers assauts de l’Australien Matthew PHILLIPS (KTM)champion en titre… « Soulagé bien sûr et heureux ! Trés trés heureux même. J’ai essayé de rouler comme d’habitude sans trop me mettre de pression. J’ai eu quelques petits problèmes avec mes lunettes en raison de la pluie fine qui tombait mais quel bonheur ! Et demain je vais me lâcher  afin de faire plaisir au nombreux public français qui m’a soutenu tout au long de la saison ! »  Finalement deuxième Mathias BELLINO est donc sacré champion du Monde E3 devant son public et offre ainsi un ultime trophée et une belle récompense à son manager Thomas GUSTVASSON qui quitte aussi le devant de la scène Internationale à l’issue de ce Grand Prix. Matthew PHILLIPS, honore avec brio son contrat KTM avec cette belle victoire pour un podium E3 complété par l’excellent Matti SEISTOLA (SF - Sherco) devant un non moins brillant Aigar LEOK (EST - TM).

 
Jamie MCCANNEY et Mathias BELLINO célébrant leurs titres Junior et E3

MCCANNEY et SANZ aussi !

Une place de 4eme aujourd’hui à Réquista a suffit à Jamie MCCANNEY pour empocher le titre Juniors… le britannique s’affirme comme un futur grand de l’Enduro Mondial à l’issue d’une saison particulièrement bien menée de bout en bout. Mais Steve HOLCOMBE (GB - Beta) est également un pilote en grand devenir comme le confirme sa nette victoire du jour chez les moins de 23 ans face à un Alessandro BATTIG (I - Honda) en pleine forme et qui finit la saison en boulet de canon.Giacomo REDONDI (I - Beta) 3eme reste une des valeurs sûres des « espoirs » de l’Enduro Mondial tout comme Jeremy CARPENTIER (F -Honda) remarquable 6eme et meilleur français.

Beaucoup moins de suspense chez les féminines où Laia SANZ a parachevé facilement un 14eme titre mondial (10 en Trial et 4 en Enduro) avant de s’envoler cette nuit pour le Rallye du Maroc.Jane DANIELS (GB - Husqvarna) brille à nouveau en seconde position devant l’AustralienneJessica GARDINER (Sherco) troisième pour un scénario « féminin » immuable !

PERSSON / GARCIA pour un ultime défi !

La météo fraiche et humide n’a guère découragé les jeunes pousses de la FIM Youth Cup 125cc qui ont eux aussi tenu le nombreux public en haleine tout au long des 3 tours de course ! Le trioPERSSON (S - Yamaha)GARCIA (E - Husqvarna), EDMONDSON (GB - KTM) s’est déchainé sur les spéciales et principalement sur la très défoncée Enduro test qui fut un des juges de paix de la journée. Le blond Mikael PERSSON arrache un succès précieux qui lui donne 3 petits points d’avance face à son grand rival  le catalan Josep GARCIA ! Inutile de préciser que ces deux là ont effectué une journée pour rien, car le vainqueur de demain sera quoi qu’il arrive sacré champion du monde !

L’ambiance est donc à la fête ce soir à Réquista où des milliers de spectateurs ont partagé la joie des quatre champions du Monde 2016 lors de la cérémonie de remise des prix… Place néanmoins à la journée finale où Christophe NAMBOTIN porté par tout un public tentera un incroyable retournement de situation en E1 face à Eero REMES et où nous admirerons les toxiques jeunots du 125cc s’entredéchirer pour le dernier titre encore en jeu ! Le tout grâce à une production de l’excellent Requista Moto Sport et avec le retour du dieu Soleil qui a promis de larges apparitions ! Apothéose en vue pour une ultime journée qui fera date.

At the end of the penultimate day’s racing in the 2015 Maxxis FIM Enduro World Championshipfour riders put the finishing touches to their winning seasons. Antoine Meo wrapped up his fifth EWC title by claiming the Enduro 2 championship after a runner-up result. Mathias Bellino earned his first ever senior class title with a second place finish in the Enduro 3 class, while Jamie McCanney and Laia Sanz were victorious in the Enduro Junior and Enduro Women’s classes respectively.
                             

In Enduro 1 Finland’s Eero Remes was in outstanding form. Winning five tests the TM Racing rider clinched his eighth win of the season to move one step closer to a first ever E1 world title. With only one day remaining of the 2015 FIM Enduro World Championship the Finn holds a ten-point advantage in Enduro 1 standings. Making his first competitive outing following knee surgery France’s Christophe Nambotin had a good day on his KTM, but a mistake at the final Enduro Test ended his chances of victory. Placing second Nambotin will now have to give his all on day two if he is to retain his E1 world title. Putting in his best performance of the season on home soil Sherco’sAnthony Boissiere ended up third in Enduro 1. Spain’s Lorenzo Santolino (Sherco) and Great Britain’s Daniel McCanney (Husqvarna) placed fourth and fifth place respectively.

 
Despite Alex SALVINI victory, Antoine MEO is crowned E2 World Champion

The Enduro 2 class delivered a great battle, which ended with Alex Salvini (Honda) returning to the top step of the podium. Riding fast and strong the Italian ended the day with an 11-second winning margin over Antoine Meo (KTM). But in getting 17 points from his second place finish the Frenchman secured his fifth Enduro World Championship title of his career. “It’s great to finally win the Enduro 2 world championship,” confirmed Meo. “It’s a special title for me, winning KTM’s first EWC title on a 350. It was a strange day. I’ve been riding a rally bike a lot recently, so it took some time to feel at home back on an enduro bike. But I got the title, so a great day.” Local boy Jeremy Tarroux (Sherco) gave plenty of reasons to French fans to celebrate as he got his first podium in third.

Outgoing Enduro 3 World Champion Matt Phillips (KTM) produced some of his best form of the season on day one in France. Battling with Mathias Bellino (Husqvarna) throughout the day the KTM rider topped the day by 15 seconds. But it was Bellino who claimed the biggest prize. Entering the GP of France needing only a handful of points to secure the 2015 Enduro 3 World Championship, Bellino rode an impressive race to finish second but importantly wrapped up his first senior world title. Third went to Matti Seistola with Aigar Leok and Luis Correia (Beta) rounding out the top five. But it was Bellino enjoying the spoils of victory. “It’s great to have won my first senior EWC title,” enthused Bellino at the end of the day. “I rode well today but the championship was more important than the day win. It’s amazing to win here in France.”

 
Jamie MCCANNEY and Mathias BELLINO, Junior and E3 Champion

Landing Husqvarna a second title, Jamie McCanney followed in his brother Danny’s footsteps by winning the Enduro Junior World Championship. Like team-mate Bellino Jamie needed only a handful of points from the day, which he secured with a fourth place finish. Beta mounted BritSteve Holcombe claimed another day win, placing close to 20 seconds ahead of Italian Alessandro Battig (Honda). Giacomo Redondi rounded out the podium.

Dominating the day in the Enduro Women’s class Laia Sanz (KTM) put the finishing touches to yet another world title. Placing close to one-and-a-half minutes ahead of her closest rival Jane Daniels (Husqvarna), Sanz topped all but one of the day’s tests. Rounding out the podium was Jess Gardiner (Sherco).

In the Enduro Youth class Sweden’s Mikael Persson (Yamaha) and Spain’s Josep Garcia (Husqvarna) battled it out for the class win with Persson ending the day on top. With just 12 seconds separating the two youngsters third went to Britain’s Jack Edmondson (KTM)
                          

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire