jeudi 1 octobre 2015

WRC Tour de Corse : Les grands chelems de 2005... et 1970 ! / stage-victory grand slams in 2005... and 1970!


Il y a dix ans, Sébastien Loeb a établi un nouveau record en WRC en remportant toutes les spéciales du Rallye de France-Tour de Corse. Cet exploit avait déjà été réalisé en 1970 (avant la création du WRC) par Bernard Darniche.
Tout juste auréolé d’un deuxième titre mondial décroché au Rallye du Japon, Sébastien Loeb s’était présenté au départ du Rallye de France-Tour de Corse 2005 sans aucune pression, sinon celle de remporter cette épreuve mythique qui manquait à son palmarès.
Seulement douze spéciales étaient au programme de cette 49e édition tracée autour d’Ajaccio. Le plateau était copieux avec quelques spécialistes de l’asphalte comme Gilles Panizzi, François Duval, Stéphane Sarrazin, Nicolas Bernardi, Alexandre Bengué ou encore Dani Sola armés de WRC.
Sur ce véritable rallye-sprint, il fallait partir vite. C’est la tactique qu’a choisie Sébastien Loeb, vainqueur des quatre premières spéciales au volant de sa Citroën Xsara WRC chaussée de pneumatiques Michelin. Avec 41s3 d’avance sur son équipier Duval à l’issue de la première journée, Loeb était déjà pratiquement assuré de la victoire.
Mais le néo-double champion du monde n’a pas baissé de rythme le lendemain, remportant les quatre spéciales du jour devant Gardemeister et Duval. Dimanche matin, Seb Loeb a gagné l’ES9 pour 1s7, qui sera le plus petit écart en spéciales. Les trois dernières ES sont inévitablement tombées dans l’escarcelle de l’Alsacien qui a réalisé un véritable exploit pour remporter sa 9evictoire de la saison, un autre record à l’époque.
1970-alpine-darniche7
Cet exploit avait déjà été réalisé 35 ans plus tôt - mais hors WRC - par Bernard Darniche. Au volant de sa Renault-Alpine A110-1600, elle aussi chaussée de pneumatiques Michelin, le Français avait remporté les douze spéciales au programme de ce Tour de Corse 1970 organisé début octobre entre Bastia, Ajaccio et Porto Vecchio (359,70 km chronométrés).
Darniche s’était imposé avec près de quatre minutes d’avance sur Jean-Claude Andruet pour qui la 2e place était suffisante pour décrocher le titre de Champion de France. Le Corse Jean-Pierre Manzagol avait complété un podium 100 % Alpine/Michelin.
Cette année-là, Bernard Darniche avait remporté le premier de ses six Tour de Corse, un record qu’il partage avec son compatriote Didier Auriol.
Sébastien Ogier sera-t-il le troisième pilote français à réaliser le grand chelem au Tour de Corse ? Cette 58e édition ne compte que 9 spéciales...
It was 10 years ago that Sébastien Loeb established a new WRC record by winning every stage of the 2005 Tour de Corse. A similar grand slam was achieved by fellow Frenchman Bernard Darniche in 1970, prior to the world championship’s creation.
Still fresh from celebrating his second world crown in Japan, Sébastien Loeb was under no pressure in Corsica in 2005, with the exception of his desire to add a first win on his home round to his personal score.
The programme of the event’s 49th edition featured just 12 stages, all near Ajaccio, while the entry list featured several asphalt experts behind the wheel of World Rally Cars, namely Gilles Panizzi, François Duval, Stéphane Sarrazin, Nicolas Bernardi, Alexandre Bengué and Dani Sola.
The event’s compact format meant it was vital to hit the ground running and Loeb adopted the tactic to claim Day 1’s four stages in his Michelin-equipped Citroën Xsara WRC. The run earned him a 41.3s lead over team-mate Duval and laid the foundations for a near-certain victory.
Instead of managing his capital, however, the fast-burgeoning star kept up a fast pace to post all of Leg 2’s fastest times, ahead of Gardemeister and Duval. He then kicked off Sunday by winning SS9 (by 1.7s, the week’s narrowest margin) before securing the rally’s last three tests. It was a unique achievement that made sure of his ninth victory of the season, another WRC record at the time.
Three-and-a-half decades previously, but prior to the world championship’s creation, another driver – Bernard Darniche – succeeded in monopolising the Corsican timesheets. The Frenchman won all the 1970 event’s dozen stages (359.70km) in his Michelin-shod Renault-Alpine A110-1600. Interestingly, that year’s Tour de Corse was organised at the beginning of October and visited Bastia, Ajaccio and Porto Vecchio…
Darniche won by almost four minutes, ahead of Jean-Claude Andruet whose second place sufficed to clinch the French title. Corsica’s Jean-Pierre Manzagol made it an all-Alpine/Michelin podium.
It was the first of Darniche’s six Tour de Corse triumphs, a record that was later equalled by compatriot Didier Auriol.
Can Sébastien Ogier become the third Frenchman to score a grand slam in Corsica on this year’s edition which features just nine stages?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire