dimanche 31 janvier 2016

24H Daytona : Victoire de la Ligier JS P2 Extreme Speed Motorsport, de haute lutte


Ligier2
par Claude Foubert (Enrurance-Info.com)
Cette fois, c’est fait…Les Daytona Prototypes ont été battus, et c’est une LMP2 qui remporte la mise pour la première fois à Daytona, avec 736 tours couverts. Premier succès outre-Atlantique également pour Ligier et Onroak Automotive pour la JS P2 n°2 de l’Extreme Speed Motorsport de Pipo Derani, une nouvelle fois brillant, de Scott Sharp, Jonannes van Overbeek et Ed Brown, ESM trouvant une juste récompense des efforts et de son engagement en endurance.
Ligier2a
Leur second, la Corvette DP  Wayne Taylor Racing n°10 n’a pas démérité, puisqu’elle a été en pointe tout au long de la course et qu’elle a fait figure de vainqueur potentiel. Souvent malchanceuse à Daytona, l’équipe de Wayne Taylor doit se satisfaire d’un accessit et les fils de Wayne, Jordan et Ricky, ne rejoindront pas au palmarès de la Rolex 24, pas plus que Ruben Barrichello, qui aurait pourtant bien aimé alourdir encore son palmarès en sport automobile. La Corvette n°10 s’est arrêtée moins souvent au stand que la Ligier ESM, mais celle-ci était un petit cran au-dessus.
img_5996
La Corvette VisitFlorida.com n°90 a elle aussi tenu la cadence tout au long de la distance, mais en fin d’épreuve, Ryan Dalziel, Marc Goossens et Ryan Hunter-Reay ont un peu baissé de pied.
Corvette4a
Après une course magnifique en GTLM, le dernier mot est revenu à Corvette, les C7.R réalisant même un doublé spectaculaire compte tenu de la concurrence. La course a été constamment indécise et ce n’est que vers la fin que les Corvette ont forcé la décision. Un temps légèrement en retrait, la Corvette n°4 de Oliver Gavin, Tommy Milner et Marcel Fässler, est bien revenue et a passé la ligne d’arrivée quelques encâblures devant la voiture sœur, la n°3 de Antonio Garcia, Jan Magnussen et Mike Rockenfeller. La Porsche 911 RSR n°912 de Earl Bamber, Frédéric Makowiecki et Michael Christensen a longtemps également été en mesure de pouvoir l’emporter, mais la 911 RSR 2016 a démontré qu’elle était bien née. C’est également le cas de la Ferrari 488 GTE. La Scuderia Corsa, avec la Ferrari n°68 de Pier Guidi/Premat/Serra/Rojas, termine au pied du podium au terme d’une belle prestation, alors que pour sa première sortie, la BMW M6 GTLM n°25 de Auberlen/Werner/Farfus Spengler prend une honorable cinquième place.   
Audi44
L’Audi R8 LMS 2016  a réussi sa première sortie US, avec une victoire en GTD pour le Magnus Racing de René Rast, auteur d’une belle performance, de Andy Lally, John Potter et Marco Seefried. La lutte a été chaude également en GTD, puisque les trois premiers sont groupés en cinq secondes au terme des 24 Heures de course, la Porsche 991 GT3 R du Black Swan Racing pilotée par Tom Pappas, Patrick Long, Nicky Catsburg et Andy Pilgrim échouant à trois secondes de l’Audi, et la Dodge Viper GT3-R Riley Motorsports n°93 de Damien Faulner, Gar Robinson, Jeff Mosing, Eric Foss et Ben Keating à cinq secondes seulement, l’Aston Martin TRG-AMR n°98 et la Lamborghini Huracan GT3 Konrad Motorsport, convaincante pour une première apparition en IMSA, ne terminent qu’à un tour.
Oreca85
Il y a eu beaucoup moins de suspense en PC, puisque l’Oreca JDC/Miller Motorsport n°85 de Chris Miller, Mikhail Goldberg, Stephen Simpson et Kenton Koch a été rapidement hors d’atteinte de ses concurrents, l’Oreca PR1/Mathiasen Motorsports n°52 de Kimber-Smith/Alon Gutierrez/Smith, à quatre tours, et l’Oreca BAR1 Motorsports n°20 de Drumwright, Mowlem, Drissi/Gaughan/Vera, à neuf tours, devant se contenter des accessits.       

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire