dimanche 10 janvier 2016

Dakar, Journée de Repos : Loeb et Gonçalves leaders à mi-parcours / Loeb and Goncalves on top at the halfway point


Le Rallye Dakar 2016 fait une halte à Salta, au Nord de l’Argentine, avant une deuxième semaine de course qui s’annonce passionnante. Sébastien Loeb (Peugeot/Michelin), Paulo Gonçalves (Honda/Michelin) et Pieter Versluis (Man/Michelin), sont leaders des catégories Autos, Motos et Camions. Vont-ils remporter leur premier Dakar ?
C’est à « Salta la Belle », au pied de la Cordillère des Andes, que le rallye observe une journée de repos après une première semaine très sportivement très intense et marquée par des conditions météo parfois dantesques.
Orages et inondations ont contraint les organisateurs à annuler la première étape et à écourter les deux spéciales suivantes. Hier encore, les motards n’ont pu disputer la seconde partie d’étape...
Sur un plan sportif, plusieurs pilotes se sont révélés au cours de cette première semaine de course, à commencer par Sébastien Loeb chez les Autos, ou encore Kevin Benavides (Honda) et Antoine Meo (KTM) chez les Motos.
Pour leurs grands débuts au Dakar, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont remporté trois spéciales et offert une première victoire d’étape sur le Dakar à la Peugeot 2008 DKR chaussée de pneumatiques Michelin. A mi-parcours, les nonuples champions du monde sont leaders du rallye avec 2min22s d’avance sur « Monsieur Dakar » et une première victoire est en vue.
Stéphane Peterhansel (2e, Peugeot) n’a pas fait une croix sur un 12e succès au Dakar. Il a remporté deux étapes et peut encore combler son retard sur les spéciales à venir. Carlos Sainz (3e, Peugeot) est à moins de 5 minutes de son ancien « bourreau » du WRC et n’a pas abandonner l’idée d’une 2e victoire au Dakar.
Pour sa seconde campagne depuis son retour en Rallye Tout-Terrain, l’équipe Peugeot-Total réalise une très belle performance avec trois 2008 DKR/Michelin sur le podium provisoire. Seule la voiture de Cyril Despres (14e) a connu quelques soucis techniques.
Les Mini ALL4 Racing et les Toyota Hilux, qui jouaient les premiers rôles ces dernières années, ont marqué le pas face au Peugeot en ce début de rallye. Seul le vainqueur sortant, Nasser Al-Attiyah (Mini), est parvenu à rivaliser. Mais le Qatari a concédé en moyenne trois minutes par jour et se retrouve 4e du général, à 17min36s.
Pour ses débuts au Dakar, Mikko Hirvonen (Mini) n’a pas démérité, mais il pointe à plus d’une demi-heure de son ancien rival du WRC. Le Finlandais devance les Toyota Hilux de Giniel de Villiers (6e, Toyota, +33min41s), Leeroy Poulter (7e, Toyota, +4àmin19s), Yazeed Al-Rajhi (8e, Toyota, +42min51s) et Vladimir Vasilyev (9, Toyota, +53min46s).
L’Argentin Emiliano Spataro complète le top-ten sur son Renault Duster (+1h15min45s), alors que son équipier Christian Lavieille (32e) a connu des ennuis mécaniques. Le Néerlandais Erik Van Loon (11e, Mini) devance les pilotes officiels X-Raid Nani Roma (12e, Mini) et Orlando Terranova (17e, Mini) piégés dans un bourbier en début de rallye. Martin Prokop (Toyota) est 18e, Romain Dumas (Peugeot) pointe à la 20e place du général. Robby Gordon (28e, Hummer) est à près de 4 heures du leader. Il reste 83 voitures en course sur les 111 au départ de Buenos-Aires.
La course Motos fut passionnante entre Honda et KTM, et s’annonce encore très intense jusqu’à Rosario. Le Portugais Paulo Gonçalves (Honda CRF 450/Michelin) n’a remporté qu’une seule étape (et encore, grâce à la pénalité de Barreda), mais sa grande régularité lui permet de mener la course à mi-parcours. Il compte 3min12s d’avance sur Toby Price (KTM 450 Rally/Michelin), vainqueur de trois étapes. Le duel est loin d’être terminé : Honda va-t-il mettre un terme à 14 années de domination KTM ?
Le podium provisoire est complété par le pilote « privé » Stefan Svitko (KTM, +9min24s), lui aussi hyper régulier. Le Slovaque devance le Chilien Pablo Quintanilla (4e, 18min06s), meilleur représentant du team Husqvarna, et les deux révélations de la semaine, l’Argentin Kevin Benavides (5e, Honda, +21min01s) et le Français Antoine Meo (6e, KTM, +21min06s), vainqueurs de leur toute première étape sur le Dakar.
Helder Rodrigues (7e, Yamaha, +24min44s), Gerard Farres-Guell (8e, KTM, +29min57s), Alain Duclos (9e, Sherco, +30min32s) et Juan Pedrero (10, KTM, 31min45s) complètent le top-ten provisoire et peuvent encore envisager un top-five final.
Les deux pilotes officiels Yamaha, Alessandro Botturi (13e) et Adrien Van Beveren (14e) devancent la pilote espagnole Laïa Sanz (15e, KTM). David Casteu (KTM) est 21e, juste devant Olivier Pain (KTM).
Au cours de cette première semaine, les teams officiels HRC et Red-Bull KTM Factory ont également perdu des candidats à la victoire. Joan Barreda (Honda) était 4e avant un problème moteur. Matthias Walkner (KTM) était sur le podium provisoire avant une lourde chute. Même raison d’abandon pour le Portugais Ruben Faria (Husqvarna). Sur les 153 motos au départ, il en reste 112 en course.
La course Camions n’est pas jouée non plus. Les Néerlandais Pieter Versluis (Man/Michelin) et Gerard de Rooy (Iveco/Michelin, +5min31s) dominent l’épreuve, mais les Kamaz/Michelin sont en embuscade : Airat Mardeev (3e, +10min48s) et Eduard Nikolaev (4e, +10min54s) promettent une fin de rallye animée. Premier leader, Hans Stacey (Man/Michelin) complètent le top-five à seulement 11min28s du leader. L’ancien pilote WRC Federico Villagra (6e, Iveco) a réalisé une première semaine prometteur pour ses débuts au volant d’un « mastodonte ».
The 2016 Dakar marked a day of rest today in Salta, north-western Argentina, where Sébastien Loeb (Peugeot/Michelin), Paulo Goncalves (Honda/Michelin) and Pieter Versluis (Man/Michelin) top of the Car, Bike and Truck s leaderboards respectively. None of them have previously won the event. 
The 2016 Dakar’s Rest Day in Salta, at the foot of the Andes, ended a thrilling opening week despite some atrocious weather, including flooding which forced the organisers to cancel Stage 1 and shorten the next two. Saturday’s test was also shortened for the bikers.
 
Despite the conditions, rookies Loeb and his co-driver Daniel Elena have won three stages so far, notching up the Michelin-equipped Peugeot 2008 DKR’s first Dakar stage victory. At the halfway point, the nine-time world champions top the order, 2m22s clear of Peugeot team-mate Stéphane Peterhansel.
 
The former biker hasn’t given up hope of adding a 12th overall Dakar success to his name and has won two stages to date to stay ahead of Carlos Sainz (3rd, Peugeot). The Spaniard is less than five minutes adrift of his ex-WRC rival, however, and still in the hunt for a second overall win on the South American rally.
 
Peugeot-Total’s second attempt at the event since its return to cross-country rallying is going well since its cars monopolise the provisional podium, and only Cyril Despres (14th) has suffered any serious technical problems.
 
The Mini ALL4 Racings and Toyota Hiluxes – the cars to beat in recent years – have lacked the pace to trouble the French team, with the exception perhaps of last year’s victor Nasser Al-Attiyah (4th, Mini, +17m36s) who has ‘only’ conceded around three minutes a day.
 
Finland’s Mikko Hirvonen (Mini) – another Dakar rookie – has been going well but is more than half-an-hour off the lead. Even so, he is ahead of Toyota’s Giniel de Villiers (6th, +33m41s), Leeroy Poulter (7th, +40m19s), Yazeed Al-Rajhi (8th, +42m51s) and Vladimir Vasilyev (9th, +53m46s).
 
Argentina’s Emiliano Spataro rounds out the top 10 (+1h15m45s), while fellow Renault Duster driver Christian Lavieille (32nd) has been slowed by mechanical issues. Dutchman Erik Van Loon (11th, Mini) is clear of X-Raid Mini representatives Nani Roma (12th) and Orlando Terranova (17th) who both got stuck in mud early on.
 
Ex-WRC privateer Martin Prokop (Toyota) is 18th, former Le Mans winner Romain Dumas (Peugeot) is 20th and Robby Gordon (28th, Hummer) has fallen back almost four hours. Of the 111 cars that started in Buenos Aires, 83 are still running.
 
On two wheels, there has been some exciting rivalry between Honda and KTM which looks set to continue until the finish in Rosario as the Japanese make attempts to stem 14 years of KTM domination.
 
Portugal’s Goncalves (Honda CRF 450/Michelin) has only won one stage to date (after Joan Barreda was handed a penalty) but his consistency means he leads at the midpoint, 3m12s clear of Toby Price (KTM 450 Rally/Michelin), winner of three stages.
 
Third is KTM privateer Stefan Svitko (+9m24s) whose consistency has put him clear of Husqvarna’s best-placed rider Pablo Quintanilla (4th, +18m6s) from Chile and Week 1 revelations Kevin Benavides (5th, Honda, +21m1s) from Argentina and Frenchman Antoine Meo (6-th, KTM, +21m6s) who have both notched up their first Dakar stage victories.
 
Helder Rodrigues (7th, Yamaha, +24m44s), Gerard Farres-Guell (8th, KTM, +29m57s), Alain Duclos (9th, Sherco, +30m32s) and Juan Pedrero (10th, KTM, +31m45s) round out the top 10 in Salta.

Yamaha factory riders Alessandro Botturi (13th) and Adrien Van Beveren (14th) are chased by Spanish lady Laïa Sanz (15th, KTM), while David Casteu (KTM) and Olivier Pain (KTM) are 21st and 22nd.
 
Both HRC and Red-Bull KTM Factory have lost potential winners. Barreda (Honda) was fourth before being eliminated by an engine problem and Matthias Walkner (KTM) had a footing on the podium when he fell. Portugal’s Ruben Faria (Husqvarna) also fell. Of the 153 starters on two wheels, 112 are still in the competition.
 
The Truck battle has seen Dutchmen Pieter Versluis (Man/Michelin) and Gerard de Rooy (Iveco/Michelin, 2nd, +5m31s) dominate so far, but Kamaz/Michelin drivers Airat Mardeev (3rd, +10m48s) and Eduard Nikolaev (4th, +10m54s) aren’t far behind. Early leader Hans Stacey (Man/Michelin) is fifth (+11m28s) and ex-WRC regular Federico Villagra (Iveco) is sixth after a promising first week in his impressive truck.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire