mardi 19 janvier 2016

WRC Rallye Monte-Carlo 2016 C’est reparti !


Le Championnat du monde des Rallyes FIA 2016 démarre cette semaine avec la 84e édition Rallye Monte-Carlo et s’achèvera dans 304 jours en Australie. Année de transition, la saison 2016 ne s’annonce pas moins passionnante.
Après des heures et des heures d’essais sur les routes des Hautes-Alpes, de la Drôme et de l’Ardèche, teams et pilotes sont fin prêts pour ce premier rendez-vous de la saison, le redoutable Rallye Monte-Carlo, 84e du nom.
Les prévisions météo annoncent des températures basses cette semaine sur le Sud-Est de la France, d’où des risques de glace, givre, neige, d’où des choix de pneumatiques forcément compliqués. A commencer par le premier, jeudi soir, qui s’effectuera à Monaco pour deux spéciales nocturnes tracées à 100 km de la Côte d’Azur...
1
Volkswagen Motorsport a récemment dévoilé la livrée 2016 de sa Polo R WRC/Michelin qui ne diffère que très peu de celle de la saison dernière. Peu d’évolutions techniques également depuis l’Evo. 2 lancée l’an passé. Les ingénieurs VW ont juste peaufiné l’ensemble
m sport
Chez M-Sport, la principale évolution est esthétique. Le design 2015 des Ford Fiesta RS WRC officielles, plébiscité par les fans de WRC, a été repris dans ses grands traits, mais le blanc est remplacé par un « Nitrous Blue » du plus bel effet. Les deux Fiesta RS WRC officielles et la R5 d’Evans porteront ces couleurs.
3
De son côté, Hyundai Motorsport inaugure sa i20 WRC New Generation présentée le 9 décembre dernier à Alzenau. On lui souhaite un bien meilleur lancement que sa devancière lors du Rallye Monte-Carlo 2014 où les deux exemplaires avaient abandonné après l’ES5. Cette i20 WRC New Generation est entièrement nouvelle, et servira de base à la version 2017.
4
Comme il y a 10 ans, Citroën n’est pas officiellement engagé en Championnat du monde des Rallyes FIA. La marque sera cette année représentée par le team Abu Dhabi WRT qui engagera des DS3 WRC/Michelin exploitées par la structure PH’Sport sur une dizaine d’épreuves. Les DS3 WRC restent en majeure partie dans leur configuration 2015.
Kris Meeke et Stéphane Lefebvre furent les derniers pilotes de WRC à effectuer leurs tests Monte-Carlo. Deux jours de roulage étaient programmés ce week-end vers Rosans. Volkswagen, Hyundai et M-Sport avaient planifiés des essais en décembre et la semaine dernière.
Hormis Eric Camilli et Mads Ostberg qui n’ont pas vu un flocon tomber, tous les autres pilotes ont évolué sur le sec, l’humide, la neige et la glace, et ont donc pu tester toute la gamme de pneumatiques proposée par Michelin : SS5 (super-soft), S5 (soft), A41 (neige) et A41 cloutés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire