dimanche 27 mars 2016

BILAN PROLOGUE FIA WEC 2016 : PORSCHE DONNE LE TON, FERRARI ET FORD SE RETROUVENT / ADVANTAGE PORSCHE; FERRARI AND FORD BATTLE RECOMMENCES IN LMGTE PRO


Après 17 heures d'essais et quelques milliers de kilomètres de roulage, les 29 concurrents présents sur le Circuit Paul Ricard pour le Prologue ont rentré leurs voitures au stand pour consacrer cette soirée à décortiquer les chiffres et étudier les données.
On ne peut toutefois guère tirer de conclusion véritablement précise, car les "pokers menteurs" et autres jeux de stratégie entre les équipes masquent souvent la véritable hiérarchie dans les différentes catégories, à la fois en ce qui concerne le rythme en piste et la position de chacun. Mais on peut d'ores et déjà dire que 2016 s'annonce comme une saison appelée à entrer dans les annales du Championnat du Monde d'Endurance FIA (WEC).
De toute évidence, les champions en titre Porsche disposent en 2016 d'une redoutable machine à gagner. Tout au long de ces deux jours de Prologue, le niveau de performance a été identique à celui de 2015, même avec une allocation de carburant diminuée de 8 %. Dans le monde du WEC, l'efficacité est un mot d'ordre tout aussi important que la vitesse pure et la performance.
Les nouveaux prototypes LMP1 de Toyota et Audi ont effectué cette semaine leur première sortie en essais officiels, et démontré qu'ils seront en temps et en heure en position de se mesurer à Porsche, et d'offrir ainsi en 2016 une bataille plus acharnée que jamais.
La performance de la TS050 HYBRID constituera pour Toyota le meilleur des encouragements. Le constructeur nippon a ainsi effectué une série de temps partiels très rapides tout au long de ces deux jours, mais n'a pas concrétisé cette vélocité sur un tour complet. Et aujourd'hui, la question qui intrigue le paddock WEC et alimente les conversations est celle du rythme de la TS050 HYBRID.
Comme de coutume en LMP2, bien malin celui qui oserait se hasarder au moindre pronostic. Qu'il s'agisse de Signatech, de G-Drive Racing, de RGR Sport by Morand ou encore de SMP Racing, chacun des protagonistes a le sentiment de pouvoir jouer les premiers rôles en tête d'un plateau aussi varié qu'excitant.
En LMGTE Pro, Ferrari et Ford se sont battus à coups de meilleurs chronos. Cette rivalité historique, qui a fait chavirer le coeur de bien des passionnés pendant les années 1960, reprend donc de plus belle au 21e siècle. Aston Martin a passé deux jours d'essais calmes, mais va se battre pour s'immiscer entre les Ferrari et les Ford, avec un premier rendez-vous en piste à domicile le mois prochain.
Et comme si ça ne suffisait pas, la catégorie LMGTE Am sera tout aussi serrée. Les Ferrari de AF Corse, les Aston Martin d'usine, la Porsche de Gulf Racing, ainsi que Larbre Compétition et Abu Dhabi Proton Racing partent en 2016 avec des chances de victoire quasi égales.
Tout ou partie de ces questions trouveront bien sûr leurs premiers éléments de réponses dans trois semaines à Silverstone, pour le coup d'envoi de la grande aventure 2016 du WEC.

After 17 hours of running and thousands of kilometres track testing, the 29 cars entered for the Prologue at Circuit Paul Ricard have now parked their cars in the pit boxes and the engineers have started to analyse and study the data this evening.
It is difficult to make any true conclusions, however, as the poker faces and mind games of the teams often mask the true hierarchy of pace and positions throughout the classes. What we can say is that 2016 looks set to be a stellar season of FIA World Endurance Championship racing.
Reigning champions Porsche obviously have a very strong package again in 2016. The pace was similar to 2015 levels this week, even with 8% less fuel to use. Efficiency, a watchword in the world of the WEC, is just as important as outright speed and performance.
The new LMP1 cars from Toyota and Audi undertook their first public tests this week and both showed that, given time, they will be in a position to challenge Porsche and ensure an epic battle plays out in 2016.
Toyota will be greatly encouraged by the performance of the TS050 HYBRID. The car set a succession of fastest sector times during the two days, but then chose not to complete the laps. The intrigue about just how much pace the Japanese marque has with its new car is the talk of the WEC paddock.
In LMP2, as usual, predictions will only be for the foolhardy. Signatech Alpine, G-Drive, RGR Sport by Morand, SMP Racing...in fact all of the protagonists will feel they can challenge right at the front of the varied and exciting field.
Ferrari and Ford fought together at the top of the times in LMGTE Pro. The classic rivalry, which stirred and excited so many in the 1960s, is back and very much on for the 21st century. Aston Martin had a quiet test but will be fighting to get among the Ferrari and Ford entries, starting on home ground next month.
And if all this were not enough, the LMGTE Am class will be just as close, with AF Corse Ferrari, Aston Martin Racing, Gulf Racing Porsche, Larbre Competition and Abu-Dhabi-Proton Racing all with realistic chances of class wins this year.
Of course all of the questions will start to be answered in three weeks’ time at the 6 Hours of Silverstone, the opening round of the season, when the great 2016 WEC racing adventure begins.  Practice and qualifying take place on Friday 15th and Saturday 16th April, and the race itself begins at 12 noon on Sunday 17th. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire