jeudi 3 mars 2016

WRC Rally Mexique : Mikkelsen s’illustre au Shakedown / Mikkelsen tops shakedown times


Les pilotes du championnat WRC ont repris leurs marques sur terre avec le Shakedown du Rallye du Mexique remporté par Andreas Mikkelsen sur Volkswagen Polo R WRC/Michelin.
Tracé à Llano Grande sur 5,55 km, le Shakedown du Rallye du Mexique est utilisé depuis 2013. Même si les conditions varient d’une année à l’autre, il est toujours intéressant de suivre l’évolution des chronos : 3min57s2 en 2013 (Hirvonen), 3min53s6 en 2014 (Latvala), 3min47s6 en 2015 (Ogier) et 3min43s9 cette année avec Andreas Mikkelsen et sa VW/Michelin.
Le Norvégien a effectué sept passages pour améliorer de 3s7 le chrono-référence d’Ogier de 2015 et de 13s3 celui de Mikko Hirvonen en 2013 ! Après un Rallye de Suède assez décevant, Andreas Mikkelsen espère se relancer avec cette première épreuve terre de la saison.
Pour ses premiers tours de roue officiels sur terre, la nouvelle Hyundai i20 WRC/Michelin a réalisé un excellent chrono de 3min45s5 à son troisième passage aux mains de Thierry Neuville. Le Belge avait signé 3min49s8 l’an passé au volant de l’ancienne version.
« 75% du développement de la New Generation a été réalisé sur terre », nous confiait hier Michel Nandan, Directeur de Hyundai Motorsport. « Mais, malgré des essais altimétriques effectués au banc et des tests-terrain menés en Espagne, il reste beaucoup d’incertitudes à lever en raison des hautes altitudes ici au Mexique. »
Après deux podiums consécutifs obtenus au Mexique, Hyundai Motorsport s’est fixé pour objectif de monter « sur la boîte » dimanche. Avec ou sans Corona...
Sébastien Ogier a effectué trois petits tours et signé le 3e meilleur chrono (VW/Michelin, 3min45s6) devant son équipier Jari-Matti Latvala (VW/Michelin, 3min48s1) et Hayden Paddon (Hyundai/Michelin, 3min49s2). Comme l’an passé, Dani Sordo (Hyundai/Michelin) a connu des ennuis dans ce Shakedown mexicain (biellette de direction).
Mads Ostberg (Ford/Michelin) a été crédité d’un 3min50s8 à sa quatrième tentative. Son équipier Eric Camilli a connu un souci mécanique à son premier run et n’a pas eu le temps d’améliorer significativement ses chronos.
En WRC-2, meilleur temps provisoire pour le Péruvien Nicolas Fuchs au volant de sa Skoda Fabia R5 chaussée des nouveaux pneus Michelin LTX Force H91.
Ce soir, les concurrents vont prendre la direction de Guanajuato pour la cérémonie de départ et trois Superspéciales.
The WRC drivers got to find their marks on dirt for the first time this season with this morning’s shakedown in Leon. Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC/Michelin) emerged as the man to beat.
Teaser Image
Today’s Rally Mexico shakedown used the same 5.55km test near Llano Grande that it has visited since 2013. The conditions are never the same from one season to the next, but it is always interesting to compare times and they have come down each time. Three years ago, Hirvonen (3m57.2s) was fastest, while Latvala (3m53.6s) and Ogier (3m47.6s) respectively lowered the benchmark in 2014 and 2015. This year’s best effort was by Mikkelsen (3m43.9s).
The Norwegian completed seven passes to improve on last year’s winning time by 3.7s and go 13.3s faster than Hirvonen in 2013! That’s just what the VW driver’s doctor ordered to put his disappointing result in Sweden behind him…
The new Hyundai i20 WRC/Michelin celebrated its first public appearance on dirt with a promising 3m45.5s in the hands of Thierry Neuville who steered the former-generation version to a 3m49.8s this time last year.
“Around 75 percent of the new car’s development programme has been on gravel,” Hyundai Motorsport director Michel Nandan told us yesterday. “Even so, despite our high-altitude dyno simulations and our tests in Spain, there are still numerous unknowns due to the altitudes the stages reach here in Mexico…”
The Korean team has secured two podium finishes from two this season and is targeting another top-three result on Sunday.
Sébastien Ogier completed three runs to post this morning’s third-best time (3m45.6s), ahead of VW/Michelin team-mate Jari-Matti Latvala (3m48.1s) and Hyundai/Michelin’s Hayden Paddon (3m49.2s). Like last year, Dani Sordo (Hyundai/Michelin) was hit by mechanical problems (steering rod).
Mads Ostberg (Ford/Michelin) recorded a 3m50.8s at fourth attempt, but team-mate Eric Camilli was slowed by mechanical trouble on his first run and subsequently had insufficient time to make a significant improvement.
The fastest WRC2 runner is provisionally Peru’s Nicolas Fuchs whose Skoda Fabia R5 is equipped with Michelin’s new LTX Force H91.
This evening’s schedule will take competitors to Guanajuato for the official start ceremony, followed by three super-specials.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire