dimanche 15 mai 2016

BLANCPAIN GT SERIES Silverstone : HTPMotorsport irrésistible, Belgian Audi Club Team WRT rusé !

dsc01412
Les quatre heures de course Blancpain Endurance Cup à Silverstone ont réservé bien des surprises avec une victoire de la Mercedes-AMG GT3/HTP Motorsport de Maximilian Buhk, Jazeman Jafaar et Dominik Baumann. Le trio de la #84 a rondement mené les débats pour compter seulement 0.963s d’avance sur l’Audi R8 LMS/Belgian Audi Club Team WRT de Laurens Vanthoor, Dries Vanthoor et Frédéric Vervisch sous le damier. La dernière marche du podium est revenue à la Lamborghini Huracan GT3/GRT de Jeroen Bleekemolen, Rolf Ineichen et Mirko Bortolotti, le poleman.
MOTORSPORT : BLANCPAIN GT SERIES ENDURANCE CUP - SILVERSTONE (GBR) ROUND 2 05/13-15/2016
Le trio de la Mercedes a construit sa victoire dans la dernière heure où Jazeman Jafaar a pris les commandes à 1h15 du damier aux dépens de Dries Vanthoor, auteur d’un beau relais pour sa deuxième sortie en endurance. En fin de course, Laurens Vanthoor aura eu beau mettre la pression sur Maxi Buhk mais le pilote HTP Motorsport connaît la musique, si bien que le Belge n’a pas pu trouver l’ouverture. On peut même dire que l’écurie de Vincent Vosse, Yves Weerts et René Verbist revient de loin avec une 14ème place à l’issue de la première heure. Il semble que chez WRT, les têtes pensantes que sont Pierre Dieudonné et Thierry Tassin ont exploité le règlement comme il faut pour un premier ravitaillement éclair, ce qui a permis à Dries Vanthoor de reprendre la piste dans le tiercé de tête. La nouvelle règle mise en place cette année indique que le ravitaillement doit respecter une fenêtre qui à Silverstone ne devait pas se situer entre 70 et 90 secondes sachant que l’on a le droit à une tolérance d’une seconde à une seule reprise. Le camp WRT a été très discret sur la stratégie mise en place mais on ne voit que cette solution pour avoir gagné autant de temps lors de l’arrêt : changement de pilote, pneus et carburant en moins de 70 secondes. On connaît l’expertise de l’équipe pour faire des arrêts éclairs et la ruse a fonctionné : 69,3s d’arrêt. Fred Vervisch a préservé du carburant dans le relais de départ, ce qui a permis de gagner quelques secondes. Le Belgian Audi Club Team WRT a connu moins de chance avec la #2 et la #3, pénalisées pour ne pas avoir respecté la durée du ravitaillement.
MOTORSPORT : BLANCPAIN GT SERIES ENDURANCE CUP - SILVERSTONE (GBR) ROUND 2 05/13-15/2016
Chez Grasser Racing Team, Rolf Ineichen a tenu son rang mais le Suisse, certainement moins véloce que ses adversaires, a perdu pied pour la gagne. Cependant, Grasser Racing Team peut être satisfait de ce podium. ROWE Racing avait un bon coup à jouer et Maxime Martin, Philipp Eng et Alexander Sims ont rendu une bonne copie en se hissant au pied du podium pour 0.124s devant la seconde Mercedes/HTP de Dontje/Bacheta/Schmid. Sur ses terres et victorieuse à Monza, la McLaren 650S GT3/Garage 59 de Bell/Van Gisbergen/Ledogar a pris la 6ème place devant l’Audi R8 LMS/Saintéloc Racing de Haase/Guilvert/Parisy.
MOTORSPORT : BLANCPAIN GT SERIES ENDURANCE CUP - SILVERSTONE (GBR) ROUND 2 05/13-15/2016
Bentley Team M-Sport a connu une course britannique assez compliquée où la meilleure des deux Continental GT3 a été la #7 de Smith/Kane/Abril 8ème. Pour la #8 de Soulet/Soucek/Reip, un pépin mécanique (direction assistée ?) a ralenti l’équipage qui a pris la 46ème place. Le Belgian Audi Club Team WRT a placé une autre Audi R8 LMS dans top ten, en l’occurrence celle de Stevens/Muller/Garcia. Dixième position pour la Lamborghini Huracan GT3/Attempto Racing de Babini/Niederhauser/Zampieri.
La victoire en Pro-Am s’est joué dans les ultimes minutes. L’Audi R8 LMS/I.S.R partagée par Franck Perera, Henry Hassid et Philippe Giauque a longuement mené les débats grâce notamment à un Franck Perera impérial en piste. En fin de course, Philippe Giauque a vu remonter sur lui la Mercedes-AMG GT3/Black Falcon de Maro Engel et l’Aston Martin V12 Vantage GT3/Oman Racing Team de Jonny Adam. Les deux pilotes professionnels ont logiquement trouvé l’ouverture sur le gentleman de l’Audi qui a tout de même bien résisté. Sous le damier, Engel/Morley/Toril (17ème au général) ont devancé Adam/Al Harthy/Modell de 2.284s, l’Audi/I.S.R prenant la troisième place. Belle prestation de la Mercedes-AMG GT3/Team AKKA-ASP de Cazenave/Perfetti/Lyons qui termine au pied du podium devant la Lamborghini Huracan GT3/Ombra Racing. IMSA Performance poursuit l’apprentissage de la Porsche 911 GT3-R avec une 16ème place en Pro-Am.
dsc01404
Si Mercedes a raflé la mise au général ainsi qu’en Pro-Am, c’est bien une Ferrari 488 GT3 qui s’est imposée en Am Cup grâce à Pierre Ehret et Stef Vancampenhout. Le tandem du Rinaldi Racing a connu une course parfaite tout comme la Mercedes-AMG GT3/Team AKKA-ASP de Beaubelique/Ricci/Vannelet, 2ème. Durant le relais final, Jean-Luc Beaubelique a conclu le travail de ses coéquipiers pour aller arracher la 2ème place à la Lamborghini Huracan GT3/ARC Bratislava, 3ème après être partie en fond de grille.
MOTORSPORT : BLANCPAIN GT SERIES ENDURANCE CUP - SILVERSTONE (GBR) ROUND 2 05/13-15/2016
La course a été neutralisée à une seule reprise, le temps de dégager d’une mauvaise posture la Ferrari 458 Italia/CMR with Sport Garage à 40 minutes du terme. La confusion a alors régné avec une voiture de sécurité qui a mis du temps à trouver le leader, un Gary Kondakov (Ferrari/AF Corse) qui a joué le rôle de voiture de sécurité à lui tout seul en faisant le bouchon. On a eu ensuite un gyrophare qui s’est éteint sur l’Audi avant que les feux ne se rallument. Le drapeau vert a été brandi quelques secondes alors que le safety était toujours en piste. Par chance, tous les concurrents sont restés vigilants. Une fois le cas Kondakov réglé, la course a pu reprendre son cours mais une dizaine de minutes ont été perdues le temps de régler les soucis. Si Ragazzi/Moiseev avaient mis la Ferrari aux couleurs Kaspersky en tête de la Am Cup, la fin de course a été plus douloureuse pour la #49 qui n’a pu faire mieux que 5ème.
Le prochain rendez-vous se tiendra au Paul Ricard les 24 et 25 juin sur un format de 6 heures avec une arrivée en nocturne pour une course qui se déroulera le samedi.
Le classement de la course est ici via  Endurance-Info.com

1 commentaire: