samedi 7 mai 2016

SEAJETS Acropolis Rally / Lukyanuk réduit l’écart dans une spéciale boueuse / Lukyanuk cuts the gap on muddy ERC stage

Alexey Lukyanuk n’a plus que huit secondes de retard sur Ralfs Sirmacis, dans leur bataille pour la victoire au SEAJETS Acropolis Rally, à l’issue de la première journée.
Les pilotes ont dû rouler dans la boue pour la dernière spéciale du jour alors qu’ils étaient chaussés de pneus passablement usés par les deux épreuves précédentes.
Lukyanuk avait tenté de préserver ses gommes pendant l’ES5 et cela semble avoir payé des ces conditions glissantes. Il reprend 12,7s à Sirmacis, en plus de remporter l’épreuve, et revient à huit secondes du Letton.
Jarosław Kołtun a été impressionnant et s’empare du deuxième temps. Il ne compte plus que deux secondes de retard sur Raul Jeets dans leur bataille pour la cinquième place du classement, derrière Jaromír Tarabus et Lambros Anathassoulas.
Antonín Tlusťák, qui occupait la neuvième position du classement général, n’a pas pris le départ.

Les pilotes s’affronteront sur six autres spéciales demain, en commençant par EKO Racing Eleftherohori 1 à 08h55. Cliquez ici pour voir les résultats et les commentaires en direct.
Pieniążek abandonne en ERC3 dans la dernière spéciale de la première journée
Łukasz Pieniążek a été contraint à l’abandon dans l’ES6 du SEAJETS Acropolis Rally.
Pieniążek était en tête de sa catégorie au volant de son Opel Adam R2, mais a rencontré des problèmes mécaniques dans Paleohori 2.
Murat Bostanci en profite pour prendre le leadership alors qu’il avait 35,3s de retard sur Pieniążek avant de s’élancer dans la dernière spéciale du jour.
Le pilote de la Fiesta R2T de l’équipe Castrol Ford Team Türkiye possède 2m37,6s d’avance sur le deuxième, Zoltán Bessenyey. Alex Filip est troisième de la catégorie.
Alexey Lukyanuk has cut the gap to Ralfs Sirmacis to eight seconds in their battle for victory on round three of the FIA European Rally Championship, the SEAJETS Acropolis Rally, at the end of day one.
The drivers were met with mud on the final stage of the day, Paleohori 2, and faced them with tyres that had been worn heavily on the previous two stages.
Lukyanuk had tried to preserve his tyres in SS5 and that appeared to pay off in the slippery conditions, going 12.7s quicker than Sirmacis to reduce his overall deficit to exactly eight seconds.
Jarosław Kołtun was an impressive second quickest on the stage, moving to just two seconds behind Raul Jeets in their fight over fifth place, behind Jaromír Tarabus and Lambros Anathassoulas.
Antonín Tlusťák, who had been ninth overall, did not start the stage.
The drivers face six more stages tomorrow, starting with EKO Racing Eleftherohori 1 at 08h55. Click here for live results and text commentary.
Łukasz Pieniążek was forced to stop out of the ERC3 lead on the final stage of day one on the SEAJETS Acropolis Rally.
Pieniążek had led the class from the start of the event in his Opel Adam R2, but was reported to have suffered a mechanical problem on the Paleohori 2 test.
That gives the class lead to Murat Bostanci, who had been 35.3s behind Pieniążek prior to the final stage.
The Castrol Ford Team Türkiye Fiesta R2T driver has 2m37.6s in hand over second-placed Zoltán Bessenyey, with Alex Filip in third.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire