dimanche 22 mai 2016

WRC, Portugal : Victoire de Kris Meeke (Citroën/Michelin) /


Pour son retour en WRC après trois mois d’absence, le Britannique Kris Meeke a remporté le Rallye du Portugal au volant de sa DS3 WRC équipée de pneumatiques Michelin LTX Force. Il devance les Volkswagen/Michelin d’Andreas Mikkelsen et de Sébastien Ogier. Doublé Skoda/Michelin en WRC-2 avec Pontus Tidemand et Nicolas Fuchs. Michelin a également gagné la catégorie WRC3 avec Martin Koci.
Après Colin McRae (1998,1999) et Richard Burns (2000), Kris Meeke a brandi à son tour l’Union Flag sur le podium du Rallye du Portugal, cinquième manche du Championnat du monde des Rallyes FIA 2016. Le Britannique a remporté sa seconde victoire mondiale, un an après son triomphe en Argentine 2015.
En début de saison, au Rallye Monte-Carlo et au Rallye de Suède, Kris Meeke était en lice pour la victoire avant d’être retardé par sa mécanique. Ce week-end, malgré trois mois d’absence, le pilote Citroën n’a pas laissé passer sa chance de s’offrir un nouveau succès.
Avantagé par sa position sur la route (14e) les deux premiers jours, Meeke a remporté huit spéciales et pris la tête du rallye à l’issue de l’ES2 pour ne plus la quitter. Avec une minute d’avance en milieu de deuxième étape, le Britannique a pu contrôler les pilotes Volkswagen/Michelin jusqu’à l’arrivée à Matosihnos, au nord de Porto.
Derrière Meeke, le Norvégien Andreas Mikkelsen et le Français Sébastien Ogier se sont disputés les places d’honneur au volant de leur VW Polo R WRC/Michelin. Une nouvelle fois handicapé par sa position de « balayeur », Ogier avait bien limité les dégâts sur la première étape, mais il n’a pu contenir le retour de son équipier Mikkelsen en fin de deuxième étape. Le Français a pu se consoler avec les trois points de la Power Stage.
Après une excellente première journée, l’Espagnol Dani Sordo (Hyundai/Michelin) a échoué au pied du podium, alors que ses équipiers ont connu diverses infortunes : sortie de route et incendie pour Hayden Paddon (ES5), panne sèche pour Thierry Neuville (ES11) et touchette pour Kevin Abbring (ES14).
Eric Camilli (Ford/Michelin) a signé un 3e meilleur temps et complète le top-five du rallye. Le Français a résisté au retour de Jari-Matti Latvala (6e, VW/Michelin) retardé par une panne de direction assistée vendredi, et devance son équipier Mads Ostberg (7e, Ford/Michelin) qui s’est retrouvé avec deux roues motrices samedi.
Avec 26 concurrents, la catégorie WRC-2 était la plus fournie et la plus concurrentielle entre marques automobiles et manufacturiers de pneumatiques. Michelin a signé un doublé avec les Skoda Fabia R5.
Teaser Image
Le pilote officiel Skoda Motorsport Pontus Tidemand s’est imposé devant le pilote « privé » Nicolas Fuchs. L’Australien Scott Pedder a raté le podium pour 2/10e de seconde. Le leader du championnat Elfyn Evans (Ford/Michelin) a été retardé par des ennuis mécaniques avant de sortir de la route.
Teaser Image
La première manche du Championnat du monde Juniors 2016 a été remportée par Martin Koci (Citroën/Michelin) devant Simone Tempestini et Terry Folb.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire