dimanche 31 juillet 2016

WRC ; MEEKE REMPORTE UN RALLYE DE FINLANDE RECORD / MEEKE WINS RECORD- BREAKING FINLAND

LE BRITANNIQUE KRIS MEEKE GAGNE LE NESTE RALLY FINLAND AU TERME D’UNE PRESTATION EXCEPTIONNELLE LE VOYANT ÉTABLIR UN NOUVEAU RECORD DE VITESSE DANS LE CHAMPIONNAT DU MONDE FIA DES RALLYES.


Sa victoire avec 29.1s d’avance sur Jari-Matti Latvala mettait un terme aux espoirs du Finlandais qui visait un troisième succès consécutif à domicile. Acquis à une moyenne de 126 km/h, le succès de Meeke effaçait aussi des tablettes, pour 1,2 km/h, la performance de Latvala sur ce même rallye un an plus tôt.

À 37 ans, Meeke (ci-dessus) devenait le premier pilote britannique à remporter l'épreuve finlandaise, et seulement le sixième vainqueur non-nordique en 65 ans, après avoir pratiquement mené le rallye de bout en bout au volant de sa DS 3.


Pour clore une journée exceptionnelle pour l'équipe Abu Dhabi Total disputant un programme partiel en WRC cette saison, Craig Breen s'offrait son premier podium en terminant au troisième rang. L'Irlandais terminait à 1m41.3s de son équipier tout en remportant sa première victoire en spéciale dimanche matin.

Après avoir bâti une solide avance vendredi, Meeke imprimait son rythme sur le huitième round de la saison avec une prestation remarquable sur la légendaire spéciale d'Ouninpohja samedi matin. Reléguant Latvala à plus de 13s au terme de 33 km de montagnes russes, il pouvait alors contrôler jusqu'à l'arrivée à Jyväskylä.
Démoralisé par la performance de son adversaire sur Ouninpohja, Latvala se contentait de la deuxième position le hissant au troisième rang du championnat. Sa seule erreur avait lieu vendredi, quand une légère bordure crevait un pneu sur sa Volkswagen Polo R.

Jadis couronné en Junior WRC, Breen montait sur le podium dès son cinquième départ avec une World Rally Car. Le pilote de 26 ans ne pouvait contenir ses larmes à l'arrivée : “c'est le plus beau jour de ma vie.”


Thierry Neuville conservait la quatrième place pour 2.3s face à son équipier Hayden Paddon. Tous deux se montraient peu satisfaits du comportements de leurs Hyundai i20 tout au long du rallye. Mads Østberg suivaient au volant de sa Ford Fiesta RS.


Après avoir perdu énormément de temps samedi en ouvrant la route dans des conditions glissantes l'envoyant à la faute, Andreas Mikkelsen et sa Polo R se classaient septièmes. Vainqueur en WRC 2, Esapekka Lappi terminait huitième devant Kevin Abbring et Teemu Suninen.


Les espoirs de podiums d'Ott Tänak s'envolaient quand l'Estonien restait bloqué dans un fossé dimanche matin. Hors des points après un passage dans un fossé, Sébastien Ogier conservait pour sa part les rênes du classement général.

Le WRC retrouvera désormais l'asphalte le mois prochain lors de l'ADAC Rallye Deutschland autour de Trèves (18-21 août).

NORTHERN IRELAND’S KRIS MEEKE WON NESTE RALLY FINLAND ON SUNDAY AFTERNOON WITH A RECORD-BREAKING DRIVE THAT SET A NEW MARK FOR THE FASTEST FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP ROUND IN HISTORY.


His 29.1sec victory over Jari-Matti Latvala shattered the Finn’s hopes of a third consecutive success on home ground and established a new speed record. Meeke’s 126.60kph average smashed Latvala’s performance on the same rally 12 months ago by 1.2kph.

Thirty-seven-year-old Meeke [above] became the first British driver to win the Finnish classic and only the sixth non-Nordic victor in its 65-year history. He led for almost every kilometre of the four-day gravel encounter in a Citroën DS 3.
To seal a remarkable day for the Abu Dhabi Total team, which is tackling a part-time WRC programme this season, Ireland’s Craig Breen scored a maiden podium in third. He finished 1min 41.3sec behind Meeke, having claimed his first stage win this morning.

After establishing a solid lead on Friday, Meeke stamped his authority on this eighth round of the season with a stunning display in the legendary Ouninpohja stage on Saturday morning. He distanced Latvala by more than 13sec in the rollercoaster 33km test and could afford to measure his pace to the Jyväskylä finish.
Latvala was demoralised by Meeke’s Ouninpohja performance and settled for second to climb to third in the championship. His only error came on the first day when he punctured a tyre after swiping a bank with his Volkswagen Polo R.


Breen, a former WRC junior champion, netted a podium in only his fourth event in a headline World Rally Car. The 26-year-old could not hold back the tears as he crossed the finish of the final stage. “It’s the best day of my life,” he said.

Thierry Neuville held off Hyundai i20 team-mate Hayden Paddon to take fourth by 2.3sec, both drivers unhappy with their car’s handling throughout the rally. Mads Østberg completed the top six in a Ford Fiesta RS.


Andreas Mikkelsen finished seventh in a Polo R, the Norwegian haemorrhaging time yesterday as he opened the roads in slippery conditions and conceding more seconds after going off the road. WRC 2 winner Esapekka Lappi was eighth with Kevin Abbring and Teemu Suninen completing the top 10.


Ott Tänak’s hopes of grabbing third from Breen ended when he crashed into a ditch on Sunday morning [below]. Sébastien Ogier retained the championship lead despite failing to score after sliding into a ditch.

The championship switches to asphalt next month when ADAC Rallye Deutschland is based in Trier on 18 - 21 August.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire