lundi 30 avril 2018

11éme Russentreffen

L’image contient peut-être : une personne ou plus et moto
L'histoire des motos Dniepr
L’image contient peut-être : 2 personnes, arbre, moto et plein air

Les motos Dnepr (KMS) ont été construites à Kiev, une ville en Ukraine. L'histoire des usines de moto de Kiev a commencé en 1946 avec la production d'un cyclomoteur, mais avec des machines lourdes jusqu'au milieu des années 50.

L’image contient peut-être : 1 personne, moto, arbre, plein air et nature
En 1956, le modèle K-750 a été construit à Kiev, qui était basé sur le très réussi M-72. Pas étonnant, car les pièces de cette moto provenaient en grande partie de l'usine de moto Irbiter.
À partir de 1967, les travaux de KMZ ont été rebaptisés «Dnepr», du nom de la rivière qui traverse l'Ukraine. En tant que successeur du K-750, il a suivi le modèle K-650 qui a été remplacé plus tard par le MT-9. Au milieu des années soixante, la production du moteur a ensuite été commutée sur des moteurs montés sur tête. Après les travaux d'Oural seulement produits pour le marché civil, Dnepr s'est spécialisé dans des conceptions militaires, telles que le MT-16.
L’image contient peut-être : arbre, ciel et plein air

En attendant, il est épanoui dans la « marque Kremlin » et présenté à la demande du gouvernement motos d'escorte, par exemple, pour les visites d'état.
Jusqu'en 1989, Dnepr comptait environ 2 millions de machines produites! La restructuration complète de l'ex-URSS en 1991 n'a pas non plus laissé sa marque sur l'usine du Dniepr. Vous avez dû faire tous les efforts pour rester sur le coup économiquement. Le résultat a été une variété de nouveaux concepts de modèles qui devraient plaire à un large éventail d'acheteurs. Un spécialisé, par ex. également sur la conversion des machines civiles en versions officielles pour le feu et la police.
Aujourd'hui, il est connu que l'usine de moto de Kiev n'a plus produit de machines depuis un certain temps. - Off pour le Dniepr! ... en fait dommage - mais les dinosaure
L’image contient peut-être : 4 personnes, moto et plein air
Près de 9000 personnes ont travaillé ici parce que Dnepr de nouveaux progrès à apporter, mais avec peu de succès, parce que les nouvelles ÉLEVÉ pas d'usine « Dniepr » les normes élevées occidentales se tiennent, la réputation de ce pays ont beaucoup souffert. Depuis 2001, l'usine de Dnepr a cessé de produire de nouvelles machines. L'usine du Dniepr à Kiev KMZ est la bonne traduction de l'ukrainien en allemand et les moyens traduit usine de moto de Kiev (environ: Kiev Motoziklui Zawot). Tout au long de la réorganisation de l'ex. Union soviétique et l'avènement du capitalisme Dnepr a, contrairement à l'Oural, pas fait le saut.
L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises, arbre, moto, plein air et nature

RUSSENSCHMIEDE est une Communauté pour la préservation du patrimoine culturel soviétique sur 3 roues !!!qui organise des rassemblements festifs et sportifs 

L’image contient peut-être : arbre, moto, plein air et nature

L’image contient peut-être : une personne ou plus, arbre, moto, plante, ciel, plein air et nature

The history of Dnepr motorcycles The Dnepr (KMS) motorcycles were built in Kiev, a city in Ukraine. The history of the Kiev motorcycle factories began in 1946 with the production of a moped, but with heavy machinery until the mid-50s. In 1956, the K-750 model was built in Kiev, which was based on the very successful M-72. Not surprising, because the parts for this motorcycle came to a large extent from the Irbiter motorcycle factory. From 1967, the KMZ works were renamed "Dnepr", named after the river that runs through the Ukraine. As a successor to the K-750 followed the model K-650 which was later replaced by the MT-9. In the mid-sixties, the engine production was then switched to head-mounted engines. After the Ural works only produced for the civilian market, Dnepr specialized in military designs such as the MT-16. In the meantime, it has become the "Kremlin brand" and, at the request of the government, has provided escort motorcycles, e.g. for state visits. 
L’image contient peut-être : 1 personne, arbre, moto, plein air et nature
Until 1989, Dnepr counted about 2 million machines produced! The complete restructuring of the former USSR in 1991 did not leave its mark on the Dnieper factory either. You had to make every effort to stay on the ball economically. The result was a variety of new model concepts that should appeal to a wide range of buyers. One specialized, e.g. also on the conversion of civil machines to official versions for fire and police. Nearly 9,000 people worked here to bring Dnepr forward, but with little success, because qualitatively no brand new "Dnepr" the high western standards stood, so that the reputation in this country suffered greatly. Since 2001, the Dnepr plant has stopped producing new machines.
L’image contient peut-être : 2 personnes, moto et plein air
 The Dnieper factory in Kiev KMZ is the right translation from Ukrainian into German and means translates Kiev motorcycle factory (approximately: Kiev Motoziklui Zawot). Unfortunately, Dnepr, unlike the Urals, did not make the leap through the complete reorganization of the former Soviet Union and the entry of capitalism. Today it is known that the Kiev motorcycle factory has been producing no more machines for some time. - Off for the Dnepr! ... actually a pity - but the dinosaurs are also extinct.s sont également éteints.L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, moto, arbre et plein air
RUSSENSCHMIEDE is a community for the preservation of the Soviet cultural heritage on 3 wheels !!! which organizes festive and sporting gatherings
L’image contient peut-être : 1 personne, moto et plein air

via https://www.facebook.com/russenschmiede/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire