lundi 30 avril 2018

WRC 2 IN ARGENTINA: TIDEMAND WINS AS ROVANPERÄ CRASHES / LE WRC 2 EN ARGENTINE : ROVANPERÄ SORT, TIDEMAND GAGNE

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, voiture et plein air

PONTUS TIDEMAND CLAIMED VICTORY AT YPF RALLY ARGENTINA ON SUNDAY AFTER SKODA MOTORSPORT TEAM-MATE KALLE ROVANPERÄ CRASHED OUT OF THE LEAD ON THE PENULTIMATE STAGE.


At the start of the final day, 17-year-old Rovanpera had a 23.2sec lead as the field tackled El Condor but he lost 13.3sec to Tidemand as the Swede looked to fight back after losing time to his colleague yesterday.
It looked like the Giulio Cesare - Mina Clavero stage would be the setting for a close battle between the pair but instead the youngster crashed his Fabia R5 close to the end of the test. Thankfully Rovanperä and co-driver Jonne Halttunen were both uninjured but it all but guaranteed his team-mate a second WRC 2 victory of the year.
Tidemand’s victory moves him top of the WRC 2 drivers’ standings after Skoda team-mate Jan Kopecký missed this transatlantic trip.
L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, voiture, plein air et nature
“It’s been a demanding rally,” he explained. “When there are hot conditions and you’re competing against a fast driver you really have to raise your game.” 
Rovanperä’s retirement allowed Gus Greensmith to finish second in his Ford Fiesta, more than 7mins behind the Swede after a broken driveshaft on SS16 affected his pace.
L’image contient peut-être : voiture et plein air
Pedro Heller finished third after closing to within 1min 23.8sec of the Briton but ran out of stages to potentially move up a position.

Fourth went to the only Hyundai i20 R5 in the field – driven by Diego Dominguez - with the restarting Nil Solans fifth, gaining a place from Gustavo Saba who retired on the last stage. 
L’image contient peut-être : voiture, ciel, plein air et nature

LEADER DU WRC 2 JUSQU'À L'AVANT-DERNIÈRE SPÉCIALE DU YPF RALLY ARGENTINA, KALLE ROVANPERÄ EST PARTI À LA FAUTE, OFFRANT LA VICTOIRE À PONTUS TIDEMAND, SON ÉQUIPIER CHEZ SKODA MOTORSPORT.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, enfant et plein air
À l'aube de cette dernière journée, Rovanperä comptait 23"2 d'avance. À l'issue du premier passage dans El Condor, il concédait 13"3 à Tidemand. Le Suédois semblait bien décidé à revenir sur son jeune équipier après avoir perdu du temps la veille !
La spéciale de Giulio Cesera - Mina Clavero promettait donc d'être le théâtre de cette lutte fratricide. Mais à quelques kilomètres de l'arrivée, le jeune Finlandais sortait de la route au volant de sa Skoda Fabia R5. Heureusement, Rovanperä et son copilote Jonne Halttunen s'en sortaient sains et saufs. Mais ils venaient d'offrir une seconde victoire à leurs équipiers.
L’image contient peut-être : voiture, ciel, plein air et nature
Avec ce succès, Tidemand prend la tête du championnat WRC 2, puisque son autre équipier Jan Kopecky n'était pas du voyage outre-Atlantique.
"Ce rallye a été très exigeant", expliquait le vainqueur. "Quand il fait si chaud et qu'on se bat contre un pilote aussi rapide, il faut vraiment hausser son niveau de jeu."
L'abandon de Rovanperä permettait à Gus Greensmith de terminer deuxième sur sa Ford Fiesta, mais à plus de sept minutes après avoir cassé une transmission dans l'ES16. 
Pedro Heller terminait troisième, encore à 1'23"8 du Britannique. La quatrième place revenait à la seule Hyundai i20 engagée, celle de Diego Dominguez, qui terminait devant Nil Solans. L'Espagnol profitait de l'abandon de Gustavo Saba dans la dernière spéciale. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire