vendredi 6 avril 2018

Retour en piste pour Signatech Alpine Matmut

  • Un mois avant le coup d’envoi à Spa-Francorchamps, les équipes du Championnat du Monde FIA WEC se retrouveront les 6-7 avril sur le Circuit Paul Ricard.
  • L’équipe Signatech Alpine Matmut sera présente avec l’Alpine A470 n°36 et son équipage composé de Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet.
  • Afin de parfaire leur préparation, Negrão et Thiriet participeront également aux 4 Heures du Castellet, manche d’ouverture de l’ELMS.
Véritable coup d’envoi de la saison, le Prologue officiel du Championnat du Monde FIA WEC fait son retour sur le Circuit Paul Ricard, après avoir été organisé à Monza l’an passé. 
Le format de cette répétition grandeur nature se veut innovant, avec une unique séance de… trente heures les 6-7 avril, permettant aux équipes de se lancer dans des simulations de très longue durée.
L’équipe Signatech Alpine Matmut sera présente sur le circuit varois avec l’Alpine A470 n°36 engagée en catégorie LMP2. Cette séance conclura le travail hivernal, notamment effectué en essais privés sur le circuit espagnol de Motorland Aragón.
Si la définition de l’Alpine A470 n’évolue pas par rapport à la saison 2017, l’équipe technique s’est concentrée sur l’évaluation de la nouvelle gamme de pneus Dunlop. L’accent a également été mis sur la préparation de Pierre Thiriet, qui rejoint Nicolas Lapierre et André Negrão pour former l’équipage 2018.
Après le Prologue, Signatech Alpine Matmut ne restera pas longtemps éloignée du Circuit Paul Ricard. Du 13 au 15 avril, l’équipe y disputera la manche d’ouverture de l’European Le Mans Series, un championnat remporté par Alpine en 2013 et 2014. À cette occasion, l’équipage sera uniquement constitué d’André Negrão et Pierre Thiriet, Nicolas Lapierre étant retenu par un autre engagement. Le départ des 4 Heures du Castellet sera donné le dimanche 15 avril à 12h00.

Ils ont dit

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut
« Après une longue intersaison, c’est une joie de retourner sur le Circuit Paul Ricard, théâtre traditionnel des prologues du FIA WEC. C’est un moment attendu dans tout le paddock, où l’on découvre les nouveaux équipages, les nouvelles décorations… D’un coup, la pression monte d’un cran à l’approche du début de saison. Nous avons bien travaillé lors de nos essais privés, aussi bien pour intégrer Pierre Thiriet que pour évaluer les nouvelles gommes Dunlop. Cette saison, la catégorie LMP2 s’annonce encore plus ouverte, avec de nouveaux châssis et manufacturiers pneumatiques. En choisissant de participer aux 4 Heures du Castellet, nous nous donnons une occasion supplémentaire de nous préparer pour une saison au calendrier profondément remanié. Avec seulement cinq courses de WEC en 2018, chaque rendez-vous prendra encore plus d’importance qu’auparavant. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire